" "


Découvrez nos choix allégés

Nous avons pour vous des boissons novatrices à faible teneur en sucre, en calories et en alcool, et même sans alcool. Dans le cadre de notre mandat de modération de la plateforme L’esprit de viabilité, nous fournissons des produits, des renseignements et des services responsables qui permettent aux Ontariennes et aux Ontariens de faire des choix positifs en matière de consommation d’alcool pour favoriser un mode de vie sain. 

Découvrez nos produits et buvez de façon responsable.


Faibles en alcool, forts en saveur.

Bières entre 0 et 0,5 % alc./vol.

Coolers entre 0,5 et 3 % alc./vol.

Vins entre 0,5 et 9 % alc./vol.

Jusqu’à 50 % moins d’alcool


Découvrez des vins faibles en sucre

La teneur en sucre n'est pas toujours le seul facteur à déterminer le goût sucré d’un produit. C’est pourquoi le Laboratoire de la LCBO a créé un algorithme pour attribuer aux vins un profil de sucrosité unique. Nos spécialistes de l’assurance de la qualité testent la teneur en sucre et en acidité des produits afin que vous puissiez savoir s’il s’agit d’un vin doux ou sec avant de l’essayer. Apprenez-en plus sur le Laboratoire de la LCBO.

On retrouve la teneur en sucre d’un vin (par litre) sur l’étiquette en succursale ou sur le site LCBO.com.
Que veut dire sucre résiduel?

Dans l’élaboration du vin, les sucres naturels du raisin se transforment en alcool sous l’action des levures, à l’étape de la fermentation. Les sucres résiduels sont les sucres naturels qui restent après la fermentation. Ils font l’objet d’une décision importante en matière de vinification : laisser le raisin fermenter jusqu’à ce que les levures transforment tous les sucres ou mettre fin à la fermentation et conserver un peu de sucre résiduel dans le vin. Même les vins secs conservent habituellement un peu de sucre résiduel.

Lisez les étiquettes 

Vous trouverez la quantité de grammes de sucre par litre au bas de la page Web de chaque vin ainsi que sur l’étiquette de description du produit en succursale. Les vins faibles en sucre sont ceux identifiés par le descripteur Très sec (TS) de la LCBO, à savoir des vins contenant de 0 à 5 grammes de sucre par litre. Quelques producteurs ont même commencé à inclure sur leurs étiquettes l’information nutritionnelle, comme les calories, les glucides et le sucre. 

Repérez les régions et les cépages

Les pays et les régions de climat frais, ou les vignobles en haute altitude, engendrent des raisins qui sont naturellement plus faibles en sucre. Le Canada, le nord des États-Unis, l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, le nord de l’Italie, la France et l’Allemagne en sont des exemples. Les zones plus fraîches de pays comme l’Australie, le Chili, l’Espagne et le Portugal en sont d’autres. Lorsqu’ils sont cultivés dans des régions fraîches, les cépages sauvignon blanc, pinot grigio et chardonnay donnent des vins faibles en sucre; quant aux cépages rouges, recherchez les vins issus de pinot noir ou de gamay et certains cabernets francs. 


Conseils pour des cocktails plus légers

" "

Ajoutez-y des bulles ou du sel

Soyez créatif pour obtenir des cocktails moins sucrés. Réduisez la quantité de sirop et de sucre et ajoutez un trait de soda. Rehaussez le goût avec des ingrédients comme un brin de menthe ou des jus de lime, d’orange ou de citron. Même une petite pincée de sel peut intensifier les saveurs d’un cocktail et satisfaire les plus gourmands. Le Tom Collins s’y prête à merveille.

" "

Petite taille, grandes saveurs

Préparez des cocktails de format courant plutôt que des cocktails trop généreux aux quantités approximatives. Les grands cocktails hypercaloriques sont parfois trop faciles à boire. Nous vous conseillons plutôt de siroter des boissons minutieusement mesurées. Vous aurez pleinement conscience des doses que vous consommez. 

" "

Diluez votre cocktail

Certains cocktails classiques vous permettent de vous régaler en évitant le sucre ajouté que l’on trouve dans les recettes de cocktails plus complexes. Vous pouvez même essayer de les allonger avec un peu de soda ou d’eau distillée : cela fera ressortir les saveurs délicates d’un spiritueux. Essayez avec un negroni ou une margarita.

" "

Réinventez un classique léger : le cocktail allongé

Pour préparer un cocktail léger et plus faible en alcool, rien de plus simple : versez le spiritueux de votre choix sur des glaçons, complétez avec une boisson non alcoolisée et ajoutez-y une décoration. Essayez de mélanger de la vodka pure ou aromatisée avec du soda et décorez votre cocktail de basilic ou de tranches de citron frais.



Pleins de saveur et sans alcool.




Découvrez comment nous améliorons le bien-être et la santé de notre clientèle, de notre personnel et des collectivités grâce à nos engagements « Des gens de cœur » de la plateforme l’Esprit de viabilité.