Quoi de neuf, Nouvelle-Zélande?

""

Point de mire de Vintages

La scène vinicole néo-zélandaise d’aujourd’hui est définie par ses producteurs innovants qui explorent les possibilités que leur offrent les régions extrêmes pour créer de nouveaux styles et en utilisant des cépages moins connus.

Le sauvignon blanc et le pinot noir de la région de Marlborough sont les grandes vedettes de la Nouvelle-Zélande vinicole, et aujourd’hui, les expressions de vignoble unique et celles produites dans les régions situées au-delà de cette célèbre région confèrent aux fleurons de la Nouvelle-Zélande une nouvelle spécificité. Des plantations expérimentales de cépages inusités, des vins orange et des vins à faible teneur en alcool de qualité supérieure montrent à quel point la Nouvelle-Zélande mise sur l’intéressant et l’étonnant.

""

Nouvelles variétés

Petites cuvées, cépages rares et styles hors de l’ordinaire

Il y a moins de 30 hectares d’albariño en Nouvelle-Zélande, plantés principalement dans les régions de Marlborough, de Hawke’s Bay et de Gisborne (comparativement à plus de 25 000 hectares pour le sauvignon blanc). Les albariños néo-zélandais sont aromatiques et rafraîchissants et révèlent des nuances d’agrumes, de pêche et d’épices, ainsi qu’une minéralité saline. Ils sont rapidement devenus les chouchous des sommeliers du monde entier. Les pinots gris de Nouvelle-Zélande évoquent plus ceux de l’Alsace que ceux du nord de l’Italie. L’île du Nord au climat plus chaud en crée des exemples mûrs et onctueux, tandis que ceux de l’île du Sud sont plus aromatiques et structurés. Certains producteurs apprivoisent l’élevage en fût pour améliorer davantage la texture des deux styles de vin. De nombreux vins de la « nouvelle vague », bien que fabriqués en petites quantités, existent depuis un certain temps déjà. La syrah, cultivée en Nouvelle-Zélande (principalement à Hawke’s Bay) depuis le milieu des années 1800, engendre des vins élégants aux intenses nuances de prune et de poivre noir qui rappellent ceux du Rhône septentrional. Le riesling, planté au pays depuis le début des années 1800, produit des vins qui gagnent constamment en popularité.


""

« Avec son climat maritime, ses nuits fraîches et ses longues heures d’ensoleillement, la Nouvelle-Zélande est à même de produire des vins rafraîchissants aux nuances fruitées éclatantes, aux parfums capiteux et d’une généreuse acidité […]. Mais la Nouvelle-Zélande […] offre aussi des vins rouges musclés, des chardonnays de garde, des mousseux élaborés conformément à la méthode traditionnelle, des rieslings dans tous les styles et une myriade d’autres vins aromatiques. »

–Christina Pickard, Wine Enthusiast, 28 juillet 2020


""

Nouvelles tendances

Choix santé : vins à faible teneur en alcool et vins orange

En plus d’être une étoile montante parmi les rieslings néo-zélandais de première qualité, le Riesling The Doctors’ en vedette ici est également un vin à faible teneur en alcool. Les bienfaits pour la santé des vins à teneur modérée en alcool ont donné lieu à des années d’expérimentation. En Nouvelle-Zélande, les viticulteurs exploitent les avantages de leur climat frais, qui permet au raisin de mûrir lentement et d’engendrer des vins profondément savoureux. Ces conditions permettent à leurs vins à faible teneur en alcool de conserver leur intensité et leur typicité variétale de manière naturelle plutôt que par des manipulations à la vinerie. Les vins orange, aussi appelés vins de macération, ne sont généralement pas filtrés et sont produits en faisant macérer les peaux des raisins blancs avec le jus pressé, comme on le fait pour les vins rouges. Le procédé augmente la teneur en polyphénols du vin, ce qui en rehausse les tanins, la couleur et les saveurs. Ces vins sont également plus affirmés et texturés que leurs homologues blancs. Les polyphénols sont des micronutriments présents dans de nombreux aliments d’origine végétale. Ils sont riches en antioxydants (quoique dans une moindre mesure que dans le vin rouge) et, consommés avec modération, ils peuvent procurer des bienfaits pour la santé. Bien qu’il s’agisse d’une « nouvelle » tendance, la méthode remonte à des milliers d’années, aux origines de la viticulture en Géorgie.


Nouveaux producteurs

Un trio à surveiller. 

Ces trois producteurs incarnent le dynamisme qui définit la personnalité future du vin de Nouvelle-Zélande.

""

Luna Estate

S’approvisionnant en raisins dans ses vignobles de Blue Rock et d’Eclipse, la maison Luna se concentre principalement sur le pinot noir, mais ce producteur dynamique de Martinborough produit également des vins à partir des cépages sauvignon blanc, riesling, pinot gris, chardonnay et syrah. Le vignoble Blue Rock a été encépagé en 1986 et l’Eclipse en 1992. Ces vieilles vignes confèrent aux vins une puissante expression du terroir.

""

The Hunting Lodge

L’approche novatrice et expérimentale de la maison Hunting Lodge lui a valu un statut de vinerie culte en NouvelleZélande. Ses gammes de petites cuvées exclusives comptent des vins provenant de régions classiques et émergentes du pays et sont élaborées à partir des cépages marsanne, viognier, albariño et chardonnay. La maison vinifie aussi le pinot noir et le sauvignon blanc. Certaines de ces variétés sont tirées de vignes domaniales qui ont plus de 40 ans d’âge.

""

Muddy Water

Expérimentale dès le départ, la maison Muddy Water a planté ses premières vignes en 1993 et a cultivé une large gamme de variétés. Elle a conservé les cépages qui donnaient de bons résultats et a arraché les variétés qui ne fonctionnaient pas. Parmi celles qui ont connu le succès, notons une parcelle du cépage sud-africain pinotage, l’une des rares plantations de ce type en Nouvelle-Zélande.

 

""

Nouveaux classiques

Les cépages emblématiques de la région de Marlborough brillent aux quatre coins de la Nouvelle-Zélande.

Le sauvignon blanc et le pinot noir de Marlborough sont bien sûr omniprésents, mais toutes les régions de la NouvelleZélande mettent leur touche personnelle aux cépages emblématiques du pays. Voici quelques endroits, du nord vers le sud, qui méritent toute votre attention.

HAWKE’S BAY – côte est de l’île du Nord
Sauvignon Blanc: Acidité vive et fruit intense. Ces vins sont souvent fermentés ou élevés en fût de chêne. Pinot Noir: Floraux et épicés, notes de cerise et de prune. Souvent terreux, toujours riches avec des tanins souples.

MARTINBOROUGH – extrémité sud de l’île du Nord
Sauvignon Blanc: Intenses, éclatants, parfumés et précis. Notes de fines herbes et de fruits tropicaux sur un fond minéral. Pinot Noir: Très savoureux, sapides, texturés et profonds. Caractère variétal particulièrement aromatique.

MARLBOROUGH – extrémité nord-est de l’île du Sud
Sauvignon Blanc: Herbacés, aromatiques, tropicaux et énergiques. Pinot Noir: Saveurs éclatantes et bien articulées de fruits noirs et rouges agrémentées de notes épicées.

CENTRAL OTAGO – région viticole la plus méridionale et à l’altitude la plus élevée de Nouvelle-Zélande
Sauvignon Blanc: Vifs et linéaires, notes de fines herbes, d’ananas et de fruit de la Passion. Minéralité de silex distinctive. Pinot Noir: Aromatiques et opulents, structure tendue, texture soyeuse et beaucoup d’intensité.

Tenez-vous au courant!

Abonnez-vous dès aujourd’hui.

 

Soyez parmi les premiers à être informés des nouveaux produits, offres spéciales, événements virtuels et plus encore. 

Faites connaissance avec Vintages!