Vintages - Vins, paysages et gastronomie de la Nouvelle-Zélande

Vins, paysages et gastronomie de la Nouvelle-Zélande

Vins, paysages et gastronomie de la Nouvelle-Zélande
(Temps de lecture : 3 min)

Avec ses paysages à couper le souffle et sa fabuleuse palette de vins de la plus haute qualité, la Nouvelle-Zélande impressionne à tous les points de vue. Comparativement aux autres régions vinicoles très réputées, elle est minuscule. Pourtant, les vins de cette région dynamique connaissent une réputation colossale dans le monde, en particulier ses incomparables expressions du sauvignon blanc et du pinot noir. Mais le pays en offre tellement plus. Nous vous proposons ici un petit survol des choses sensationnelles qui se passent dans les vignobles de la Nouvelle-Zélande et au-delà.

LES PAYSAGES MAJESTUEUX DE LA NOUVELLE-ZÉLANDE

Nous risquons de devoir attendre avant de pouvoir voyager comme nous le faisions mais, au moment venu, la Nouvelle-Zélande sera une destination de sites admirables à visiter.

Colonisée par les marins polynésiens entre 1200 et 1300 de notre ère, les Européens y débarquèrent en 1642, notamment avec l’arrivée de l’explorateur hollandais Abel Tasman. Ce sont les Hollandais qui ont nommé le pays Nieuw Zeeland. Ce n’est que vers les années 1990 que la Nouvelle-Zélande a pris le monde vinicole d’assaut avec ses intenses sauvignons blancs, mais la région avait été encépagée en 1819 par le missionnaire anglican Samuel Marsden. L’industrie vinicole est devenue une des principales attractions touristiques au pays, environ 67 % des visiteurs parcourant la route des vins. En plus du vin, la Nouvelle-Zélande séduit avec ses paysages renversants et bien d’autres attraits, dont l’astronomie, la réserve de ciel étoilé (Dark Sky Sanctuary) de Great Barrier Island étant un des nombreux endroits rêvés tant pour les astronomes en herbe que pour les spécialistes. Le pays est aussi le lieu de tournage Hobbiton, village de Hobbits de la trilogie Le Seigneur des anneaux, de même qu’il est connu pour l’observation de baleines, le ski, la randonnée et la scène gastronomique artisanale bourgeonnante. Dans tout le pays, la richesse et l’influence de l’histoire et de la culture maories sont bien présentes dans presque toutes les sphères de la vie moderne en Nouvelle-Zélande, que ce soit la politique, la gastronomie ou le célèbre haka de l’équipe nationale de rugby, les All Blacks.


« […] Si aujourd’hui les vins [de la Nouvelle-Zélande] sont beaucoup plus variés, ils n’en présentent pas moins ces belles nuances fruitées imparties par la combinaison d’un soleil radieux et de températures relativement fraîches. La vinification cependant est de plus en plus raffinée […] et les vins révèlent davantage les subtilités des terroirs régionaux. » —Julia Harding, MW, jancisrobinson.com, 18 février 2020
Nouvelle-Zélande

La saison végétative longue et fraîche de la région de Marlborough, dans l’île du Sud, permet de produire des sauvignons blancs vifs aux légendaires nuances énergiques de fruits tropicaux mûrs et de groseille, relevées d’un intense caractère herbacé.

Les vinificateurs ici ont commencé à exploiter des sous-régions et des expressions de vignoble unique qui soulignent la diversité topographique et climatique de la région. Second pilier de la viniculture néo-zélandaise, le pinot noir, qui montre sa grande capacité à exprimer les moindres traits de personnalité du terroir. Les pinots noirs de la Nouvelle-Zélande se déclinent dans une multitude d’interprétations régionales, mais ils ont tous en commun le caractère fruité inimitable et l’élégance caractéristique du cépage. Les secteurs plus chauds de Hawke’s Bay produisent des pinots noirs souples et riches et la région plus fraîche de Marlborough en crée des versions fraîches, aromatiques et fruitées. Plus au sud dans la région de Central Otago, les pinots noirs sont plus épicés, structurés et corsés. Le compagnon bourguignon du pinot noir, le chardonnay, a lui aussi le pouvoir d’exprimer la personnalité du terroir. La région de Hawke’s Bay montre le côté riche et opulent de la variété, tandis que les secteurs plus frais engendrent des vins d’une acidité éclatante qui mettent en valeur les notes d’agrumes et les tonalités minérales. Le pinot gris, lui aussi cultivé aux quatre coins de la Nouvelle-Zélande, est élaboré dans une grande palette de styles. Ces vins ressemblent généralement en étoffe et en texture à ceux de l’Alsace plutôt qu’à ceux du nord de l’Italie. Le merlot connaît aussi beaucoup de succès ici et, avec le cabernet sauvignon, a contribué à établir l’enviable réputation de la région de Hawke’s Bay pour ses assemblages de type bordelais raffinés et aptes au vieillissement. Les meilleurs exemples du style sont produits dans les célèbres sols graveleux de Gimblett Gravels qui ont cette capacité à emmagasiner la chaleur du soleil.


LES VINS NÉO-ZÉLANDAIS À TABLE

Il n’est pas difficile d’imaginer que la Nouvelle-Zélande est reconnue pour ses fruits de mer. Après tout, le pays est composé de deux grandes îles.

Les sauvignons blancs, chardonnays et pinots gris présentés ici feront des accords délicieux avec les pétoncles, les écrevisses, les huitres, les moules vertes de Nouvelle-Zélande et le pāua (abalone), tous des ingrédients communs en gastronomie néo-zélandaise. Mais les caractéristiques climatiques et topographiques variées, qui font que le pays est une région vinicole aussi prisée, apportent aussi une grande variété de produits de la terre. Dans les années 1980, une grande vague d’immigration a enrichi le pays de gens provenant de la Polynésie, de l’Asie et de l’Europe, qui ont ajouté des saveurs culturelles uniques à la gastronomie régionale. La fusion des traditions culinaires maories, européennes et asiatiques a engendré une nouvelle vague de spécialités culinaires des côtes du Pacifique, qui ont dynamisé la gastronomie artisanale dans la région. Le hāngi compte parmi ces traditions. Dans celle-ci, on utilise un four creusé à même le sol ceinturé de pierres chauffées dans lequel on fait cuire lentement légumes, viandes ou poissons. Cette méthode impartit de délicieuses saveurs terreuses et fumées aux aliments, lesquelles s’accordent parfaitement avec les nuances du pinot noir. La Nouvelle-Zélande est également célèbre pour ses moutons et, comme on le sait, l’agneau et le mouton font des accords classiques avec les assemblages de type bordelais.

Tenez-vous au courant!

Abonnez-vous dès aujourd’hui.

 

Soyez parmi les premiers à être informés des nouveaux produits, offres spéciales, événements virtuels et plus encore. 

Faites connaissance avec Vintages!