Point de mire : Merveilles du Nouveau Monde

Vins emblématiques de sept régions clés du Nouveau Monde
(Temps de lecture : 5 min)

Que vous soyez un néophyte du vin ou un véritable connaisseur qui s’empresse d’aller chercher la bouteille parfaite pour le repas du soir, il importe pour faire les bons choix de bien connaître les styles emblématiques des grandes régions vinicoles, par exemple les cabernets sauvignons californiens, les sauvignons blancs néo-zélandais, les rieslings ontariens et les shiraz australiens.

En Europe, les régions et les styles sont depuis longtemps bien campés. Après des siècles de pratique agricole, de raffinement, de spécialisation et de réglementation, les régions classiques ont donné une couleur à leurs cépages vedettes, et vice versa. Lorsque la viniculture s’est étendue au Nouveau Monde, l’abondance de terroirs aussi variés que favorables, de topographies et de climats, et la liberté de produire du vin sans être soumis à de nombreuses entraves réglementaires ont permis aux vinificateurs de cultiver une grande variété de cépages en un même endroit, souvent avec beaucoup de succès des cépages de climat frais et de climat chaud à proximité les uns des autres. Mais en dépit de cette grande diversité, de grands favoris se sont détachés du lot; des cépages tellement bien adaptés aux terroirs de certaines régions qu’ils engendrent bon an, mal an des vins d’une qualité incomparable. 

En Ontario, misez sur riesling ou chardonnay.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Le riesling ontarien vif et racé se décline dans une vaste palette de styles, du sec au vin de glace. Les nuances de pêche et d’agrumes sont celles que l’on découvre naturellement dans ces vins. Le chardonnay peut pour sa part exprimer une grande variété de saveurs en fonction de certains facteurs, comme l’utilisation de fûts de chêne, la fermentation malolactique et l’élevage sur lie qui ont tous une influence sur son profil gustatif. Les nuances de pomme, de poire et de fruits tropicaux sont généralement communes aux chardonnays ontariens. Le riesling et le chardonnay expriment tous deux merveilleusement la minéralité de leur terroir.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
Les sols de la région du Niagara et du comté de Prince Edward renferment une forte proportion de calcaire et permettent de produire des chardonnays et rieslings de première qualité.

CONDITIONS FAVORABLES
Les viniculteurs de la région du Niagara et du comté de Prince Edward sont bénis par le lac Ontario. Ce plan d’eau vaste et profond agit sur le climat en modérant les températures en hiver comme en été. Les cépages de climat frais sont très à l’aise dans ces régions.


En Californie, misez sur Cabernet Sauvignon, Merlot, Zinfandel ou Chardonnay.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Peu importe le cépage, les saveurs de fruits mûrs caractérisent les vins de la Californie. Les cabernets sauvignons sont puissants et structurés et ils révèlent des nuances de fruits noirs mûrs relevées de notes minérales et boisées. Ceux de la Napa révèlent des nuances de cassis d’une pureté inégalée. Les merlots offrent des nuances de mûre et de prune mûres soutenues par des tanins veloutés. Cépage emblématique de la Californie, le zinfandel se distingue par ses nuances de petits fruits rouges relevées de notes herbacées, ronceuses et épicées. Les chardonnays sont généralement corsés, butyreux et dotés de saveurs de fruits tropicaux et de vanille. La région en produit aussi des versions non boisées, mais toutes révèlent une acidité vive et fraîche.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
Les secteurs près du Pacifique sont bénis par des brouillards matinaux rafraîchissants qui permettent d’engendrer des vins équilibrés, frais et fins. Ces régions produisent des chardonnays très raffinés. Dans la vallée de Napa, ces conditions mènent à l’élaboration de cabernets et de merlots mûrs dont la puissance est équilibrée par une fraîche acidité. D’autres régions connaissent un climat assez chaud et sec pour cultiver avec succès des cépages tels le zinfandel.

CONDITIONS FAVORABLES
La Californie connaît une variété de conditions climatiques, mais toutes ses régions vinicoles partagent certaines similitudes. Le soleil, essentiel au mûrissement du raisin, est omniprésent. La faible pluviosité pendant la saison végétative, qui permet de produire des vins aux saveurs mûres et concentrées, est aussi commune à toutes les régions.


En Oregon, misez sur pinot gris ou pinot noir.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Vin blanc emblématique de l’Oregon, le pinot gris offre au nez comme en bouche de vives nuances de poire, de pomme et de melon et se décline dans des styles qui se situent entre les versions corsées et riches de l’Alsace et les interprétations légères et délicates du pinot grigio italien. Les pinots noirs de l’Oregon tendent à être plus élancés et tendus que ceux de la Californie, et leur personnalité élégante et d’une complexité terreuse rappelle les interprétations bourguignonnes.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
La complexité des sols et de la topographie de l’Oregon est attribuable aux violentes activités volcaniques et aux grandes inondations glaciaires (Missoula) qui ont façonné la région. Le pinot noir, qui est sans pareil pour exprimer les moindres nuances du terroir, se trouve très à l’aise ici. Les vignes plantées sur les coteaux orientés vers le sud permettent au raisin d’absorber un maximum de soleil et de mûrir lentement pendant la longue saison végétative. Ce mûrissement long et graduel permet de produire des pinots gris de première qualité.

CONDITIONS FAVORABLES

Situé à l’ouest de la chaîne des Cascades et exposé à l’influence directe de l’océan Pacifique, l’Oregon connaît un climat imprévisible. Mais les températures fraîches, surtout au moment des vendanges, sont parfaitement favorables au pinot gris et au pinot noir.


En Australie, misez sur shiraz, viognier, assemblages GSM ou chardonnay.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Les shiraz de la vallée de Barossa sont des vins riches aux saveurs de fruits noirs et de fruits rôtis relevés de notes d’épices poivrées. L’ajout d’un peu de viognier, comme dans l’exemple proposé ici, donne un léger caractère floral au vin. Le célèbre assemblage rhodanien de grenache, de shiraz et de mourvèdre (mataro) prend une tout autre dimension en Australie, où il engendre des vins puissants et complexes aux saveurs de fruits rouges et noirs agrémentées de notes terreuses, herbacées et épicées. Les chardonnays australiens sont vifs et frais et révèlent des nuances de melon, d’agrumes et de fruits tropicaux. Ils sont généralement élevés sous chêne, mais on en produit de plus en plus de versions non boisées.

EMPLACEMENTS DE CHOIX

Les régions vinicoles de l’Australie sont presque toutes situées près des côtes, les secteurs situés dans l’intérieur du continent étant généralement beaucoup trop chauds et arides pour la viticulture.

CONDITIONS FAVORABLES

La vallée de Barossa au climat chaud et sec est la plus célèbre région d’AustralieMéridionale, qui est libre de phylloxéra. Beaucoup des plus anciennes vignes de grenache au monde se trouvent ici. Ces vieilles vignes sont taillées en gobelet, une ancienne méthode de conduite de la vigne qui ne requiert ni piquets ni fils d’acier. Le feuillage abondant de ces vignes buissonnantes protège le raisin dans les climats chauds et secs. Située un peu plus au nord, la région de Clare Valley bénéficie pour sa part de nuits froides et de vents frais qui en font un endroit idéal pour produire rieslings et chardonnays. Les shiraz et cabernets sauvignons de cette région sont profondément aromatiques.


Au Chili, misez sur cabernet sauvignon ou Carmenère.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Le cabernet sauvignon est le cépage le plus répandu au Chili. Les climats chauds comme celui de la vallée de Colchagua permettent d’en produire des expressions intenses aux saveurs fruitées mûres et affirmées soutenues par des tanins souples. Le carmenère, cépage noir à maturation tardive emblématique du pays, aime lui aussi la chaleur et engendre des vins aux nuances de fruits noirs, de fines herbes et d’épices soutenues par des tanins veloutés. Ces deux cépages sont souvent réunis dans les vins de la région.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
Le Chili est une bande longue et étroite prise en sandwich entre la cordillère des Andes et l’océan Pacifique. Ses zones viticoles sont soumises à la fois à l’influence des vents frais des montagnes et des vents frais de l’océan. Bien qu’il existe des variations climatiques régionales entre ses vallées, les influences géographiques confèrent au Chili de longues saisons de croissance qui permettent de produire des vins mûrs et équilibrés.

CONDITIONS FAVORABLES

Le courant de Humboldt, qui remonte le long de la côte du Chili depuis l’Antarctique, apporte dans les vallées vinicoles du pays des brouillards et des vents frais. Plus loin dans l’intérieur du continent, le climat se réchauffe jusqu’à ce que l’altitude et les vents des montagnes apportent eux aussi leur fraîcheur. Dans ces secteurs, les variations diurnes des températures, c’est-à-dire la différence entre les températures du jour et de la nuit, peuvent atteindre 20 °C.


En Nouvelle-Zélande, misez sur sauvignon blanc ou pinot noir.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Les nuances vives et intenses de groseille, d’asperge, de fines herbes, de fruits tropicaux et de pelouse soutenues par des notes minérales ont donné au sauvignon blanc néo-zélandais son statut de vin emblématique du Nouveau Monde. Le pinot noir néo-zélandais se distingue pour sa part par ses magnifiques arômes, sa fraîcheur et ses nuances concentrées de fruits rouges.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
Les sols de la région de Marlborough sont très variés : sédiments glaciaires, gravier, argile, loam et loess soufflé par le vent. Cette variété permet aux viniculteurs de créer des expressions très nuancées en assemblant dans leurs vins les attributs distincts des différents terroirs.

CONDITIONS FAVORABLES

L’influence océanique, le soleil en abondance et les soirées fraîches s’unissent pour donner à la région de Marlborough une longue saison de croissance qui permet au sauvignon blanc et au pinot noir de mûrir à point et d’engendrer des vins aux saveurs intenses caractéristiques tout en préservant leur équilibre et leur vivacité.


En Afrique du Sud, misez sur chenin blanc.

TOUJOURS À LA HAUTEUR

Le chenin blanc sud-africain est à même de produire des vins secs, doux ou mousseux qui peuvent exprimer des nuances de pomme, de melon, de fruits tropicaux et d’agrumes relevées de vives notes florales, herbacées et minérales. Certaines versions sont même élevées en fût de chêne.

EMPLACEMENTS DE CHOIX
Dans la région de Swartland, les collines onduleuses et les coteaux peu escarpés offrent des variations de température qui conviennent parfaitement à la culture du chenin blanc, du sauvignon blanc et du chardonnay, ainsi que du cabernet sauvignon et du shiraz. Les vieilles vignes de chenin blanc taillées en gobelet offrent aux raisins une protection additionnelle contre la chaleur.

CONDITIONS FAVORABLES

Le courant de Benguela en provenance de l’Antarctique apporte jusque loin dans l’intérieur de la région des brises et brouillards rafraîchissants. Ce courant est aussi à l’origine du fameux Cape Doctor, un vent qui protège les vignobles du Cap-Occidental contre les parasites, les moisissures et la pollution.

Tenez-vous au courant!

Abonnez-vous dès aujourd’hui.

 

Soyez parmi les premiers à être informés des nouveaux produits, offres spéciales, événements virtuels et plus encore. 

Faites connaissance avec Vintages!