À la découverte du Chili

""

Point de mire de Vintages

Ce pays long et étroit traversé par des vallées cultive un large éventail de cépages qu’il transforme en vins atteignant des sommets en matière de qualité.

Il est impressionnant de constater à quel point l’industrie vinicole chilienne semble fraîche et dynamique, alors que le pays a près de 500 ans d’histoire viticole. Le secret réside dans une recherche incessante de nouveaux sites et de nouvelles expressions qui entraîne une évolution audacieuse de la qualité, même dans les régions bien établies. Le Chili est le pays le plus long et le plus étroit du monde, et ses vallées transversales, délimitées par le Pacifique et les Andes, offrent un vaste éventail de possibilités climatiques aux viticulteurs en quête de terroir. Nous vous proposons de découvrir huit des remarquables vallées qui composent ce paradis viticole.

""

Valle del Elqui (EL-kee)

La vallée de l’Elqui se trouve à l’extrémité sud du désert le plus aride au monde et à environ 400 kilomètres au nord de Santiago, la capitale du Chili. La région est célèbre pour son ensoleillement et son ciel sans nuages. Abritant plus d’une douzaine d’observatoires, la vallée de l’Elqui a été le premier sanctuaire international de ciel étoilé au monde. Pour les viticulteurs, cela se traduit par des niveaux plus élevés de rayonnement solaire qui alimente les vignes. Les sols minces et rocheux offrent un bon drainage. Le climat est chaud, et l’irrigation est une nécessité, mais les plantations à 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer créent des conditions suffisamment fraîches pour produire des sauvignons blancs et des chardonnays qui mettent l’eau à la bouche ainsi que des syrahs et des carmenères aromatiques, équilibrés et intenses.


""

Valle del Limarí (lee-ma-REE)

Lorsque l’on cherche à créer des vins distinctifs et remarquables, le fait d’avoir des sols uniques n’est pas un mauvais point de départ. Les sols calcaires de la vallée du Limarí sont rares au Chili, la plupart des autres régions viticoles étant principalement caractérisées par leurs sols volcaniques. Les sols de la vallée du Limarí sont nés des anciens fonds marins qui ont été soulevés par les mêmes mouvements tectoniques à l’origine de la formation des Andes. La région est surtout connue pour ses chardonnays. Les brouillards matinaux rafraîchissants en provenance de l’océan modèrent les conditions torrides des zones côtières et favorisent aussi la production de sauvignons blancs et de pinots noirs. L’acidité vive qui caractérise ces vins permet également d’élaborer des vins mousseux de première qualité. La syrah est cultivée à la fois dans les zones côtières et les secteurs plus chauds de l’intérieur, les vins montrant une puissance de plus en plus manifeste à mesure qu’on s’éloigne de la mer. Les cépages noirs tels que le cabernet sauvignon, le merlot et le carmenère se plaisent également dans cette région et donnent des vins mûrs et frais particulièrement fruités.


""

Valle del Aconcagua (ah-kohn-KAH-gwa)

La vallée de l’Aconcagua doit son nom au fleuve Aconcagua et au mont Aconcagua, ce dernier étant la plus haute montagne des Andes (et des Amériques). La région résume bien les avantages viticoles offerts par le tracé ouest-est des vallées chiliennes. Les vignobles situés près de l’océan se trouvent à environ 50 mètres au-dessus du niveau de la mer, tandis que ceux de l’extrémité orientale atteignent des hauteurs de plus de 1 000 mètres. Entre les secteurs océaniques frais et ceux adossés à la cordillère des Andes aux sommets enneigés se trouve la région viticole la plus chaude et la plus sèche de tout le Chili. Les vignes cultivées dans la partie centrale de la vallée produisent des cabernets et des carmenères intenses, mûrs et larges d’épaules, tandis que les zones plus fraîches engendrent des vins frais et vifs à partir des cépages sauvignon blanc et pinot noir. Comme dans la vallée du Limarí, la syrah est produite dans toute la région, créant une gamme sensationnelle de styles et d’expressions.


""

Valle de Curicó (kur-ee-KOH)

La vallée de Curicó est caractérisée surtout par la chaîne de montagnes côtières à laquelle elle est adossée, laquelle limite l’influence de l’océan Pacifique sur les vignobles les plus occidentaux de la région. Ces secteurs du Chili sont généralement frais, mais ici, le climat est plutôt chaud. Les secteurs les plus frais de la vallée de Curicó sont situés dans les contreforts des Andes, ce qui confère à la région une distribution quelque peu unique des cépages. En réalité, la vallée de Curicó compte l’assortiment le plus varié de cépages noirs ou blancs de tout le Chili, mais elle est surtout connue pour son cabernet sauvignon, son sauvignon blanc et son chardonnay. Miguel Torres s’y est installé en 1979, et les méthodes qu’il a importées d’Espagne ont eu un effet durable sur la vinification chilienne. Dans un pays réputé pour ses vins d’un rapport qualité-prix avantageux, ceux de la vallée de Curicó figurent parmi les plus homogènes.


""

Valle del Cachapoal (kah-cha-po-AL)

La vallée du Cachapoal est une sousrégion de la vallée du Rapel. Le Sideral San Pedro 2018 présenté ici (un assemblage de cabernet sauvignon, de syrah et de cabernet franc) est un excellent exemple de la qualité et du prix avantageux des assemblages qui font la réputation de la vallée du Rapel. Le fruit de la vallée du Cachapoal donne un surplus de raffinement et d’élégance à ces vins et leur confère des tonalités minérales distinctives. Bien que la vallée du Cachapoal soit essentiellement coupée de l’influence océanique, des mésoclimats se sont créés là où des brèches dans les collines permettent aux brises et brouillards du Pacifique de se frayer un chemin vers l’intérieur des terres. Ces secteurs au climat plus frais produisent certains des meilleurs exemples du cépage noir emblématique du Chili, le carmenère. En plus de ces cépages noirs, le chardonnay donne d’excellents résultats dans les vignobles situés en haute altitude et dans les autres secteurs frais.


""

Valle de Colchagua (kohl-CHA-gwa)

« La scène vinicole [du Chili] évolue à vitesse grand V, comme des montagnes russes qui font se succéder de manière étourdissante découvertes, exploration, réinvention et expérimentation. » – Peter Richards, MW, decanter.com, 29 août 2020

La vallée de Colchagua, qui se trouve au sud de la vallée du Cachapoal, est plus vaste et elle possède des sols et des mécoclimats plus variés. Les cépages bordelais, qui se plaisent beaucoup dans les sols volcaniques et dans le climat chaud et sec de la région, engendrent ici des cabernets, des merlots, des syrahs et des malbecs robustes, complexes et aptes au vieillissement. L’affinité qui existe entre ces cépages et la région a suscité un intérêt et des investissements internationaux considérables, notamment de la part des célèbres Rothschild de Bordeaux. Lorsqu’ils sont utilisés dans les assemblages de la vallée du Rapel, les vins rouges de la vallée de Colchagua ajoutent une intensité fruitée et de la puissance aux vins de la vallée du Cachapoal connus pour leur caractère raffiné. Les vignobles cultivés sur les pentes abruptes des secteurs côtiers de la vallée de Colchagua produisent de superbes raisins blancs de qualité supérieure, le sauvignon blanc et le chardonnay étant les plus importants.

La sous-région d’Apalta compte certains des producteurs les plus célèbres du Chili, dont la maison Lapostolle, et produit certains des vins rouges les plus convoités au pays. Le courant froid de Humboldt modère les températures, et les vignes sont plantées dans des sols alluviaux au fond de la vallée et des sols granitiques sur les flancs des collines. Le nom Apalta se traduit par « sols pauvres », lesquels sont parfaits pour la viticulture. Ici, les vignes luttent pour survivre, et leur raisin engendre des vins d’une concentration, d’une intensité et d’une structure remarquables.


""

Valle del Maule (MOW-lay)

La qualité des vins produits dans la vallée du Maule, la plus grande région viticole du Chili, est montée en flèche ces dernières années, en partie grâce à l’enthousiasme suscité par la volonté de repousser les limites des zones de culture viables. Les viticulteurs disposent d’une grande variété de secteurs à explorer, depuis les vallées fluviales et les coteaux jusqu’aux plantations de haute altitude dans les contreforts des Andes. Le soleil abondant et les nuits fraîches sont les caractéristiques les plus distinctives de la région. Tirer parti de cette variété de mésoclimats et de sols, lesquels renferment argile, gravier, limon et granit, permet de créer des assemblages particulièrement raffinés. La région est un endroit de prédilection pour le cabernet et le carmenère, et elle compte certaines des plus anciennes plantations de carignan du Chili.


""

Valle del Malleco (mah-YAH-ko)

La vallée du Malleco, région la plus méridionale du Chili, connaît des niveaux relativement élevés de précipitations hivernales. L’argile rouge volcanique et les sols sablonneux de la région offrent un bon drainage, ce qui oblige les vignes à produire des racines profondes et à fournir beaucoup d’efforts pour puiser leur eau. Cela se traduit par des vins plus concentrés et plus structurés. La région a une saison de croissance très courte, mais le potentiel élevé d’heures d’ensoleillement permet aux raisins de mûrir à point, tandis que le climat froid assure des niveaux élevés d’acidité et favorise des vins très frais et équilibrés. Cette région inhospitalière est à l’extrême limite de la viticulture, mais les conditions sont idéales pour le chardonnay, le sauvignon blanc et le pinot noir, qui engendrent ici des vins racés d’un profond caractère variétal. Il s’agit d’une région relativement nouvelle dont les niveaux de production sont encore faibles, mais ses vins de grande qualité suscitent déjà une attention internationale considérable.

Tenez-vous au courant!

Abonnez-vous dès aujourd’hui.

 

Soyez parmi les premiers à être informés des nouveaux produits, offres spéciales, événements virtuels et plus encore. 

Faites connaissance avec Vintages!