Distillerie vedette : Tomatin

Le secret est enfin révélé

Cette humble distillerie écossaise fait maintenant sensation au royaume des single malts.

En jetant un simple coup d'œil sur la carte des distilleries écossaises, on peut voir une incroyable concentration de distilleries là où les Highlands rejoignent le Speyside. C'est un coin de pays où l'accueil est toujours chaleureux et souvent accompagné d'un petit verre de whisky.

Un peu plus à l'ouest sur la carte, on aperçoit le nom d'un petit village solitaire au sud d'Inverness : Tomatin. C'est un endroit qui semble presque déterminé à rester hors des sentiers battus. Il faut certes déployer quelques efforts pour s'y rendre, mais cela ne rend pas l'endroit moins convivial. Cette réserve fait en effet partie de son charme et de son héritage.

Les gens se font un devoir de visiter l'endroit depuis des siècles, bien avant qu'il soit appelé  Tomatin. Perché dans la région rurale isolée des Highlands, le village aurait abrité des alambics illégaux depuis le XVe siècle. C'était notamment un lieu de halte où les éleveurs de bétail pouvaient se réapprovisionner en revenant du marché. 

Le nom même de ce petit village est empreint de mystère. Le mot Tomatin signifie « colline du genévrier ». Voilà un nom qui pourrait sembler anodin si l'on ne savait pas que le bois de genévrier était réputé parmi les distillateurs illicites comme étant une essence qui ne produit pas de fumée. Les distillateurs pouvaient donc s'adonner à leurs activités sans se faire repérer. 

En 1897, quelques gentlemans décidèrent qu'il était grand temps de dévoiler le secret et d'ouvrir une vraie distillerie. Le village était suffisamment près d'Inverness et d'un nouveau chemin de fer pour assurer le transport vers les marchés. Les propriétaires ont même fait construire des logements sur place pour que leurs ouvriers aient un endroit où vivre, une tradition qui se perpétue de nos jours.

Jusqu'au milieu du XXe siècle, la maison Tomatin a considérablement accru sa capacité de production pour devenir, en 1987, la plus grande distillerie de malt en Écosse. L'essentiel du whisky qu'elle produisait était expédié à de plus grandes maisons d'assemblage telles que Chivas, J&B et Johnnie Walker, maisons qui avaient déjà acquis une réputation mondiale avant l'avènement des marques internationales. 

Vers la fin du XXe siècle, la maison Tomatin a vu son étoile pâlir alors que le whisky perdait quelque peu de son attrait. Les nouveaux propriétaires se concentrent aujourd'hui sur la production d'une gamme convoitée de singles malts des Highlands qui sont typiquement tendres et d'une délicate douceur.

Nous vous invitons à découvrir au cours de la saison le style de whisky qui correspond à votre goût. Et vous n'avez pas à aller bien loin. Il suffit de vous rendre à la succursale de la LCBO la plus proche.

Lire la suite pour en savoir plus sur la distillerie écossaise Glengoyne.