Partez à la découverte des vins de l’État de New York

Partez à la découverte des vins de l’État de New York

Le premier établissement vinicole des États-Unis a vu le jour dans l’État de New York, qui est en train de se tailler une place de choix dans l’industrie des vins haut de gamme.

La culture de la vigne prospère dans l’État de New York, des confins de l’île de Long Island aux rives méridionales du lac Érié en passant par les vallées de l’Hudson et du Niagara. Cet État produit du vin depuis le XVIIe siècle, mais sa commercialisation n’a commencé que dans les années 1800, à l’époque où l’on cultivait majoritairement des cépages autochtones nord-américains. Les années 1950 ont marqué le passage vers la production de cépages européens de type vinifera, puis, aujourd’hui, l’État de New York est reconnu comme étant l’une des régions vinicoles les plus prometteuses du Nouveau Monde.


Vins à essayer


Grandes régions vinicoles

New York

AVA Lake Erie

Comptant actuellement 23 établissements vinicoles, cette American Viticultural Area (AVA) est la plus importante région vinicole américaine en dehors de la Californie.  Reconnue depuis longtemps pour le cépage concord, cette région s’intéresse désormais aux cépages classiques de type vinifera et est maintenant réputée pour la qualité de son riesling ainsi que pour les cépages hybrides comme le noiret et le seyval blanc.

 

AVA Finger Lakes

 

Cette AVA produit du vin depuis les années 1820. Jadis, les vignobles de cette région pittoresque étaient concentrés autour de quatre lacs, à savoir les lacs Cayuga, Canandaigua, Keuka et Seneca. Cependant, des vignobles se sont récemment implantés autour de plus petits lacs à l’est de la région. Ici aussi, ces plans d’eau exercent un effet modérateur sur les températures et font de la région un endroit idéal pour la production de vins mousseux (chardonnay, riesling, pinot noir et cabernet franc) et de vins de glace de qualité exceptionnelle.

AVA Hudson River

Bien qu’elle ne soit pas une région vinicole particulièrement vaste, l’AVA Hudson River n’en est pas moins importante d’un point de vue historique. Considérée comme étant la plus ancienne vinerie en Amérique, la maison Brotherhood a été fondée en 1839 et est encore aujourd’hui un chef de file en matière d’innovation. Le chardonnay, le cabernet franc et le cépage hybride seyval blanc mûrissent particulièrement bien dans cette vallée fluviale bucolique.

 

AVA Long Island

Cette AVA relativement jeune a été créée en 2001, mais elle comptait déjà des vignobles dans les années 1970. Grâce à ses étés chauds tempérés par l’océan Atlantique à proximité, cette région est idéale pour les cépages bordelais, comme le sauvignon blanc, le cabernet franc et le merlot, ces deux derniers étant souvent mis à contribution dans la production de vins de type Meritage.


Quelques faits intéressants

Plus de 400 vineries

L’État de New York compte plus de 400 vineries.

XVIIe siècle

Les colons hollandais furent les premiers à cultiver le raisin dans l’État de New York au XVIIe siècle.

35 000 acres de vignobles

Fort de ses 35 000 acres de vignobles, l’État de New York est le troisième État producteur de vins en importance aux États-Unis.

 


Grands cépages de l’État de New York

Trois rouges superbes

 

Cabernet sauvignon

 

Dans l’État de New York, la production de cabernet sauvignon est concentrée sur l’île de Long Island. Les vins de ce cépage sont typiquement savoureux, affirmés et riches et présentent des notes de cerise séchée et de cassis. En raison de leurs tanins fermes et soyeux, ces vins sont stylistiquement plus proches de ceux de Bordeaux que de ceux de la Californie, tout en étant uniques en leur genre.

À DÉGUSTER AVEC : Un contre-filet AAA de style new-yorkais, bien entendu!

Cabernet franc

Utilisé principalement comme cépage d’assemblage en France (d’où il provient), ce cépage ancien s’est imposé en tant que cépage rouge emblématique de l’État de New York, et plus particulièrement dans la vallée de l’Hudson. Présentant une bouche plus herbacée et une robe plus pâle que son cousin, le cabernet sauvignon, le cabernet franc est un vin très polyvalent et convivial qui dégage parfois des arômes d’écorce d’orange, de boîte à cigares et de cuir, rehaussés de notes abondantes de bruyère et de vanille.

À DÉGUSTER AVEC : Une salade de pommes de terre et de saucisses grillées

Merlot

Parmi les autres cépages français qui s’épanouissent dans le sol new-yorkais, notons le merlot, qui est considéré comme étant le cépage de prédilection de l’île de Long Island. En raison de leur maturité, de leur richesse, de leur acidité et de leur structure, les vins de ce cépage se révèlent puissants et aptes au vieillissement. On décèle souvent des saveurs prononcées de cerise noire et de chocolat ainsi qu’un agréable caractère terreux rehaussé d’arômes de violette, d’épices à gâteaux et de réglisse.

À DÉGUSTER AVEC :
Du poulet cuit au four accompagné de champignons


Trois blancs éclatants

Riesling

Ce cépage allemand est reconnu comme étant la variété emblématique de la région des Finger Lakes, d’où provient près de 90 % de la production totale de l’État de New York. Cultivé depuis les années 1950, ce cépage fut l’un des premiers cépages européens de type vinifera à connaître du succès dans l’État, et il a contribué à accélérer le passage vers une vinification moderne et plus raffinée. Le charme du riesling réside dans sa polyvalence; il présente en effet une palette de styles allant du très sec et vif au floral et doux. Il se caractérise couramment par des flaveurs de poire, de pomme, de melon et d’amande soutenues par une vive acidité.

À DÉGUSTER AVEC : Un cari rouge thaïlandais au lait de coco

Chardonnay

En général, le chardonnay produit dans l’État de New York se situe à mi-chemin entre le chablis français traditionnel (vif, acide et éclatant) et les versions californiennes classiques du chardonnay (voluptueuses, riches et boisées). Il dévoile des saveurs typiques de crème de citron et de melon miel soutenues par une texture riche et ample en bouche. L’élevage en fût de chêne confère généralement des saveurs affirmées de vanille et de fruits tropicaux, tandis que l’élevage en cuves inox a tendance à accentuer la fraîcheur du raisin.

À DÉGUSTER AVEC : Un risotto aux champignons

 

Gewürztraminer

Dans les cercles de connaisseurs de vins, une rumeur circule selon laquelle le gewürztraminer pourrait devenir la prochaine sensation de l’État de New York. Ce cépage blanc élaboré à partir de raisins à la peau rouge est aromatique et présente un soupçon d’épices. On décèle souvent dans ce vin moyennement corsé des arômes de pêche et d’agrumes rehaussés de notes de fruits exotiques, comme le litchi et la papaye.

À DÉGUSTER AVEC : Des souvlakis de porc accompagnés de tzatziki ou du poulet barbecue classique