Important: Vous devez être âgé(e) d’au moins 19 ans pour acheter de l’alcool.
VOIR LE PANIER

Vous en avez besoin aujourd’hui? Commandez en ligne et choisissez la cueillette le jour même, maintenant offerte dans plus de 190 succursales.

New York Sour

Automne 2019
F201905040.jpg
food and drink

PAR : James Peden

Les cocktails à base de baco

James Peden, chef sommelier, Treadwell Farm to Table Cuisine, Niagara-on-the-Lake, treadwellcuisine.com

« Nous aimons utiliser le baco noir dans le New York Sour. Il se prête bien à cette utilisation, en particulier durant l’automne et l’hiver, car il off re des notes de fumée et de charcuterie qui se marient bien avec le bourbon. Le baco n’étant pas un raisin astringent, il n’ajoute que légèreté et fraîcheur. Il adoucit le tranchant du bourbon tout en contribuant des notes fruitées. »

Inventé à Chicago et popularisé à New York, ce cocktail classique du XIXe siècle revêt ici un cachet ontarien grâce au baco noir.

45 mL (1½ oz) de bourbon
30 mL (1 oz) de jus de citron
30 mL (1 oz) de sirop de sucre turbinado
30 mL (1 oz) de blancs d’oeufs frais
15 mL (½ oz) de baco noir
Graines de grenade ou longue torsade de citron pour décorer

1 Verser tous les ingrédients sauf le vin dans un shaker et remplir celui-ci de glaçons. Secouer vigoureusement jusqu’à ce que le tout soit bien mousseux et passer dans un verre à whisky rempli de glaçons.

2 Verser lentement le vin sur le dos d’une cuillère pour qu’il fl otte en surface du cocktail et décorer la mousse de grains de grenade ou d’une longue torsade de citron.

Donne 1 cocktail.

F201905040.jpg
food and drink

New York Sour

Automne 2019

PAR: James Peden

Les cocktails à base de baco

James Peden, chef sommelier, Treadwell Farm to Table Cuisine, Niagara-on-the-Lake, treadwellcuisine.com

« Nous aimons utiliser le baco noir dans le New York Sour. Il se prête bien à cette utilisation, en particulier durant l’automne et l’hiver, car il off re des notes de fumée et de charcuterie qui se marient bien avec le bourbon. Le baco n’étant pas un raisin astringent, il n’ajoute que légèreté et fraîcheur. Il adoucit le tranchant du bourbon tout en contribuant des notes fruitées. »

Inventé à Chicago et popularisé à New York, ce cocktail classique du XIXe siècle revêt ici un cachet ontarien grâce au baco noir.

45 mL (1½ oz) de bourbon
30 mL (1 oz) de jus de citron
30 mL (1 oz) de sirop de sucre turbinado
30 mL (1 oz) de blancs d’oeufs frais
15 mL (½ oz) de baco noir
Graines de grenade ou longue torsade de citron pour décorer

1 Verser tous les ingrédients sauf le vin dans un shaker et remplir celui-ci de glaçons. Secouer vigoureusement jusqu’à ce que le tout soit bien mousseux et passer dans un verre à whisky rempli de glaçons.

2 Verser lentement le vin sur le dos d’une cuillère pour qu’il fl otte en surface du cocktail et décorer la mousse de grains de grenade ou d’une longue torsade de citron.

Donne 1 cocktail.

HAUT DE LA PAGE