Cocktails frais pressés

La cafetière à piston ne sert pas seulement à faire du café; les barmans l’utilisent comme ustensile pour préparer d’excellents cocktails en grande quantité.

En hiver, elle permet d’infuser rapidement des écorces et des épices pour obtenir un grog chaud aux saveurs étagées. L’été, elle est parfaite pour les fruits frais et les fines herbes – elle les écrase plus délicatement que le pilon, et il est plus facile de contrôler l’intensité de l’infusion en appuyant plus ou moins fort sur le piston.

Il y a une cafetière à piston derrière le comptoir du Bar Laurel, le nouveau resto branché du chef Jon Svazas, à Ottawa. Il y a aussi un Écossais. Le barman Matt Millard est né et a grandi

à Aberdeen, mais c’est à Édimbourg qu’il a trouvé sa vocation, alors qu’il travaillait comme apprenti au sein de la mondialement célèbre équipe de mixologues du bar à cocktails Panda & Sons. Puis, il a rencontré une Canadienne; ils se sont mariés et installés à Ottawa. Plusieurs des cocktails qu’il crée au Bar Laurel s’harmonisent avec le menu moderne à saveur espagnole. Nous lui avons demandé de nous préparer un cocktail qui exploite les possibilités de la cafetière à piston.

Essayez le cocktail April in Paris signé Matt Millard, composé de Vodka Grey Goose. La vodka Grey Goose est produite en France, ce qui en fait la boisson idéale pour ce cocktail raffiné. Élaborée avec du blé d’hiver, elle révèle des saveurs nettement poivrées qui se marient parfaitement avec celles des fraises.