1510-APintWith-3.2-MSHero-01

Une bière avec…

Sue Stewart de la brasserie Lake of Bays

Bien des brasseries artisanales effectuent le conditionnement de la bière à la main, sous l'œil vigilant de gens comme Sue Stewart, qui travaille à un rythme infernal, surveillant les chaînes d'embouteillage et le degré de carbonatation de chaque bière avant sa livraison au consommateur. Nous avons demandé à Sue comment elle parvient à remplir 12 000 canettes de bière par jour.

LCBO – Le conditionnement n'est pas un travail très prestigieux, mais il compte pour beaucoup dans la qualité de la bière. Parlez-nous un peu de ce que vous faites au quotidien.

Sue Stewart – Je suis chef d'équipe au service de conditionnement. C'est donc moi qui suis responsable des chaînes de mise en canettes et d'embouteillage. Mon travail consiste essentiellement à mettre la bière dans des contenants! La mise en canettes est un travail délicat, car vous remplissez quatre canettes à la fois et vous devez veiller à ce qu'elles ne débordent pas trop. On peut remplir jusqu'à 30 canettes à la minute.

 

LCBO – Quel est votre plus grand défi?

SS – Garder les pieds au sec!

 

LCBO – À Noël l'an dernier, la brasserie a offert à ses employés des caisses de bière des Fêtes, mais vous avez donné les vôtres! Pourquoi?

SS – J'ai joué au père Noël l'an dernier parce que je voulais que mes voisins essaient des bières artisanales. Les gens s'en tiennent trop souvent à ce qu'ils connaissent. J'ai donc pris quelques caisses de notre Mocha Porter, j'ai écrit « Meilleurs vœux de la brasserie Lake of Bays » sur la collerette des bouteilles et j'en ai mis quelques-unes dans la boîte aux lettres de mes voisins. J'ai aussi fait cadeau de quelques bouteilles à mes amis et à ma famille.

 

LCBO – Quand êtes-vous tombée sous le charme de la bière artisanale?

SS – C'était en 2011, quand j'ai commencé à travailler à la brasserie. Avant cela, je ne buvais que des lagers canadiennes offertes à petit prix. Au début, quand j'ai essayé la Cross Wind Pale Ale, je ne l'ai pas aimée, mais après quelques gorgées, je me suis dit : « Wow! Quelle bière! ». Je suis aujourd'hui une inconditionnelle de la bière artisanale. Je vais continuer d'acheter de la bière Lake of Bays même quand je ne travaillerai plus ici.

 

 

Voir aussi

L'art du brassage artisanale
Soyez responsable et prévenant
Haut de la page